Des questions / Suivi client

du lundi au vendredi +33 6 71 57 18 34

Pour voir les détails cliquez sur l'image.
Vous avez 17 raisons pour louer GstarCAD Lire la suite...
Pourquoi migrer d'AutoCAD vers GstarCAD Lire la suite...
GstarCAD 2020 inclut de nouvelles fonctions inéditesLire la suite...

Le dessin technique se relate d’ordinaire avec le domaine de l’industrie et du bâtiment. Capable de transmettre une idée de produit ou d’ouvrage avec une précision de détails, le dessin technique est également une voie pour explorer des constructions jamais envisagées. Le dessin est un moyen de tester des combinaisons de formes et de motifs et de jouer avec les dimensions ou la perspective. C’est ce que Maurits Cornelis Escher, artiste hollandais du XXe siècle, a fait pendant sa carrière. Sans l’aide de logiciel de dessin industrielle comme GstarCAD, l’artiste a exprimé ses propres concepts à travers le dessin, mais aussi l’estampe, la lithographie et la gravure. Passionné par la perspective, les mathématiques et les motifs de l’art islamique, il a produit des œuvres qui défient les modes de représentations habituels pour nous offrir l’opportunité d’ouvrir notre imagination. Artiste créatif, Maurits Cornelis Escher s’amusait souvent à dire à ses admirateurs : «Tout cela n’est rien comparé à ce que je vois dans ma tête!»

Qui était Maurits Cornelis Escher

Né le 17 juin 1898 à Leeuwarden, aux Pays-Bas, Maurits Cornelis Escher, surnommé «Mauk» est un enfant malade. Placé dans une école spécialisée dès ses 7 ans, il réalise son parcours scolaire difficilement, notamment dû à une infection cutanée. Après avoir étudié la charpenterie, le piano et l’architecture, il sort de l’école en 1922 avec sa maîtrise de dessin. Il voyage en Italie et en Espagne et s’inspire du paysage qui l’entoure. L’Alhambra, célèbre château maure du XIVe siècle à Grenade le séduit par son architecture basée sur des formules mathématiques et des motifs décoratifs répétitifs. En 1923, il rencontre Jetta Umiker, une Italo-Suissesse qu’il épouse. Ensemble, ils partent habiter en Italie, puis en Suisse, en Belgique et s’installent définitivement aux Pays-Bas. L’artiste décède à Laren dans une maison de retraite pour artiste le 27 mars 1972.  

Pourquoi s’intéresser aux travaux de Maurits Cornelis Escher?

Pour quelqu’un qui s’intéresse au dessin technique ou aux travaux sur la perspective de manière générale, l’œuvre Exposition d’estampes, par exemple, est à connaître. Ce tableau inachevé montre un jeune homme qui regarde une estampe au sein d’une galerie d’art. Or, si l’on tourne le tableau dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, on se rend compte que l’estampe fait partie de la galerie d’art. Le jeune homme observe donc une œuvre dans laquelle il est. Mais au centre du tableau, l’artiste a laissé un vide. Plusieurs théories entourent donc cette œuvre inachevée dont le jeu de perspective est impressionnant. Récemment, une équipe de mathématiciens de l’Université de Leyde a comblé le centre du tableau grâce à la grille de torsion utilisée par l’artiste et la surface de Riemann.

Qu’est-ce que Maurits Cornelis Escher apporte au dessin technique?

Ses travaux défient les limites de la perspective et les règles de l’architecture. L’imagination de l’artiste offre un panel de techniques pour réinventer une construction. Ses capacités à intégrer des formules mathématiques, parfois complexes, enrichissent le domaine du dessin technique et par conséquent le paysage industriel et urbain. À l’aube d’un nouveau projet de construction, l’inspiration acquise par les travaux d’Escher peut permettre de sortir des sentiers battus et d’explorer de nouvelles formes à inventer.