Des questions / Suivi client

du lundi au vendredi +33 6 71 57 18 34

Nos actualités

La manière de communiquer dans un projet, qu’il soit d’ordre industriel ou non, est capitale. La transmission des informations doit être claire, efficace et rapide. Dans le domaine de l’industrie, des dossiers de plusieurs dizaines de pages sont souvent écrits pour garder une traçabilité des données et des instructions. Mais la lecture s’avère souvent fastidieuse et laborieuse. Pour faciliter la communication, la conception d’un bâtiment ou d’une pièce à fabriquer se base sur un unique dessin. Un dessin technique au langage universel qui facilite une compréhension précise et rapide. Le dessin s’avère être un moyen de transmission beaucoup plus efficace que l’écriture. Après tout, si l’on revient à la base, l’enfant ne commence-t-il pas à communiquer par le dessin avant de s’exprimer à l’écrit ? 

Pourquoi le dessin précède-t-il l’écriture ? 

Le dessin est un langage graphique qui se base sur le langage verbal et visuel. L’enfant se sert du dessin pour exprimer ses pensées et ses émotions avant d’acquérir les connaissances du langage de sa culture. Dans une sorte d’idéogramme qui n’a de sens que pour lui, il exprime ce qu’il vit. Le dessin est une étape essentielle au développement de l’enfant, car c’est un moyen qu’il utilise pour garder une trace de ses pensées avant de connaître la complexité de l’écriture. Si on remonte l’Histoire, nos ancêtres nous ont laissé une multitude de représentations graphiques pour témoigner de leur mode de vie. Les dessins présents dans la grotte de Lascaux, par exemple, démontrent la capacité de transmettre un message au monde entier, peu importe la langue ou la culture. En effet, environ 18 000 ans après le tracé de ces formes représentant des animaux, nous admirons et comprenons encore le message transmis. Le dessin possède le pouvoir de représenter facilement ce que nous vivons et permet de le partager à grande échelle. 

Le dessin technique est-il compris de tous ? 

Si le dessin peut être compris indépendamment d’une langue ou d’une époque, le dessin industriel nécessite tout de même quelques règles de bases. Le concepteur et le fabricant se servent du dessin technique pour orchestrer l’ensemble du projet de construction avec toutes leurs équipes. Le dessin technique se doit d’être représenté dans un langage clair, précis et international. Tous les techniciens engagés dans le projet doivent pouvoir comprendre les instructions en un instant et dans des conditions qui ne sont pas toujours favorables à la concentration. Le dessin technique est un outil de communication simplifiée, mais ne présente aucune ambiguïté de compréhension. Pour assurer la diffusion d’un message clair, le dessin technique exige la maîtrise de règles spécifiques à sa compréhension. L’ISO (International Standard Organisation) a normalisé internationalement des règles précises qui visent à favoriser une interprétation commune. Ces règles permettent de définir de façon complète la pièce à fabriquer (forme, dimensions, matériau, etc.) et d’agencer les pièces dans le mécanisme ou l’ouvrage (montage, fonctionnement, assemblage, etc.). 

Que contient le dessin industriel ? 

S’il est vrai que le dessin industriel facilite la lecture du projet, il ne peut pas être qualifié de dessin facile. Le dessin technique ne se limite pas à quelques tracés schématiques, mais à un véritable langage graphique. Les normes sont très strictes pour ne permettre aucune approximation ou erreur quelconque. Chaque trait, échelle ou forme est répertorié, numéroté, classé et tous les renseignements nécessaires sont indiqués (repère, nombre, désignation, matière et observation). Chaque élément du dessin technique est soumis à de nombreuses normes pour être en capacité de le lire et de l’interpréter correctement. Ce langage graphique permet une communication claire et précise et garantit un travail de qualité. 

GstarCAD est un logiciel de dessin industriel avec un système de licence en réseau simple et pratique,

Nous vous proposons, en promotion avec 20% de remise, de louer pour un an,
un pack de 3 licences réseau GstarCAD 2022
avec un serveur de licences multisite accessible par Internet.

Cette formule a plusieurs avantages :

  1. licence GstarCAD disponible en tout lieu avec Internet
  2. contrôle de l'usage des licences par le dirigeant
  3. possibilité d'emprunter une licence pour les zones blanches
  4. formule plus économique que la licence permanente
  5. aucun frais de mise en service
  6. avec ce pack vous faites une économie de 20%
  7. vous ne payez qu'une seule fois annuellement
  8. la dépense passe directement en frais généraux
  9. pas d'immobilisation comptable
  10. pas d'augmentation de taxe professionnelle
  11. vous bénéficiez gratuitement de la mise à jour annuelle
  12. vous bénéficiez de notre assistance gratuite durant la location
  13. en achetant sur notre boutique en ligne vous pouvez être exonéré de TVA. 

3 GstarCAD STD en réseau

avec licence louée 1 an

 

 Sans

Remise

Avec

remise

     
Serveur multisite 590€ 590€

3 licences réseau

GstarCAD STD

972€ 972€

Remise

  0% -20%
Prix tarif HT  1562€ 1562€
Economie   313€
Total net HT  1562€  1249€
 eShop Boutique  Boutique

 

     

 

3 GstarCAD PRO en réseau

avec licence louée 1 an

 

Sans

Remise 

Avec

remise

     
 Serveur multisite  590€  590€

3 licences réseau

GstarCAD PRO

1215€ 1215€

Remise

  0% -20%
Prix tarif HT  1805€ 1805€
Economie   361€
Total net HT  1805€  1444€
 eShop Boutique  Boutique

 

 

Le dessin technique ou dessin industriel a pour but de représenter graphiquement les besoins du client pour la réalisation d’un projet industriel. La conception du dessin constitue la première étape et s’avère être la plus cruciale, car elle détermine le projet dans son ensemble. En effet, le dessin technique sert de base pour l’ensemble de l’ouvrage et débute la communication entre tous les pôles engagés dans la construction. Le dessin technique rassemble donc les idées du client, les informations techniques et les plans de réalisation. Chaque détail est travaillé avec le client, les ingénieurs et l’équipe de dessinateurs pour concevoir un dessin parfaitement représentatif de l’ouvrage à réaliser. La moindre erreur sur le dessin peut anéantir l’ensemble du projet. C’est pourquoi la précision et le sens du détail sont de rigueur pour les personnes chargées de réaliser le dessin technique. Pour accompagner l’équipe de dessinateurs, des instruments et des logiciels sont à leur disposition pour parfaire leur maîtrise du dessin.  

Quel rôle joue le dessin technique dans la réalisation du bâtiment

Le dessin technique est retravaillé plusieurs fois avec le client et les ingénieurs, car il fait consensus du projet. Toutes les caractéristiques techniques du travail à réaliser sont inscrites sur le dessin industriel de manière graphique. Cette représentation schématise l’ensemble des éléments constituant l’ouvrage selon les objectifs et les attentes du client ainsi que les possibilités techniques. Pour travailler sur une base solide, le dessin est utilisé comme un langage universel pour l’ensemble des personnes affectées au projet industriel (ingénieurs, techniciens, ouvriers et autres intervenants). Chaque facteur impliqué dans la réalisation de l’ouvrage est représenté dans le dessin tel que la nature du produit ou du bâtiment, le système de sécurité, le secteur d’activité, l’environnement, etc. Le dessin technique est également constitué des détails de la fabrication comme les dimensions, les formes ou encore l’échelle utilisée. La bonne réalisation du projet repose donc sur ce premier dessin. Une fois que la dernière version du dessin industriel est validée, il fonde l’unique cahier des charges du projet. Cette version graphique du projet est le support de la réalisation du bâtiment. 

Quels sont les outils qui aident à parfaire le dessin technique

Les instruments, et en particulier les logiciels qui accompagnent les dessinateurs, doivent être sophistiqués pour atteindre le niveau d’exigence du projet. Un simple trait mal placé sur le dessin peut changer toutes les fondations du bâtiment et empêcher la réussite de sa construction. La plupart du temps, la première version du dessin technique est réalisée à main levée en suivant les premières informations du client. Dans le croquis, le dessinateur regroupe l’ensemble des éléments importants au projet. Le concepteur va ensuite, grâce aux instruments géométriques et aux logiciels spécialisés, détailler son dessin. Aujourd’hui, de nombreux logiciels de CAO/DAO permettent de réaliser un dessin répondant aux exigences du projet de construction. Le logiciel GstarCAD offre, par exemple, un outil adapté aux professionnels comme aux débutants pour réaliser les dessins techniques de tout projet industriel. Grâce aux logiciels, le dessin peut remplir une infinité de précisions tout en gardant un langage universel simple et clair pour la compréhension de tous. Les logiciels constituent aujourd’hui une base essentielle dans le travail du dessinateur industriel, car il lui apporte une rapidité d’exécution et un niveau de précision supérieure par rapport au tracé à la main. La version définitive du dessin est scellée et signée par plusieurs parties impliquées dans le projet (client, ingénieurs, etc.) afin de vérifier toutes les exigences du contrat. Constitué de tous les détails du projet à réaliser, le dessin fait alors office de cahier des charges pour toute l’équipe.

Le niveau de formation pour devenir dessinateur industriel varie selon le type de projets recherchés. Avec un Bac professionnel Étude et définition de produits industriels, vous pouvez apprendre la création de plans et d’images 3D à partir de logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) et de GPAO (gestion de production assistée par ordinateur). Pour se spécialiser dans le dessin industriel, une formation au niveau Bac +2/+3 est requise. Le BTS conception de produits industriels, le DUT génie mécanique ou encore la licence professionnelle métiers de l’industrie spécialisés permettent de commencer une carrière dans le dessin industriel. Une fois le diplôme en poche, le dessinateur travaille dans un bureau d’étude où il collabore avec une équipe de techniciens, projeteurs et ingénieurs. Sous les ordres d’un chef de projet, le dessinateur élabore les plans détaillés de bâtiments. 

 

Quelles sont les missions du dessinateur industriel?

En respectant le cahier des charges et les indications du chef de projet, le dessinateur travaille la plupart du temps devant son ordinateur. Son métier consiste, à l’aide de logiciels DAO et CAO, à définir et visualiser les différents éléments d’une pièce ou d’un objet. Dans le cas de la construction d’un bâtiment par exemple, le professionnel va élaborer le plan de chaque pièce en tenant compte des contraintes techniques, des normes de sécurité ou encore le respect des normes thermiques. Chaque détail va être tracé et étudié pour vérifier sa conception sur le papier avant de passer à l’étape de la réalisation. Le dessinateur technique doit prendre en compte l’exactitude des échelles, des proportions, des angles, etc. pour fournir un plan détaillé et irréprochable à l’équipe de conception. La plupart du travail se réalise sur l’ordinateur bien que certains dessinateurs réalisent encore quelques plans par le tracé à la main. Dans certaines agences, le professionnel peut être chargé de lancer les ordres à des machines-outils à commandes numériques pour réaliser la fabrication de certaines pièces. Le dessinateur industriel peut exercer dans divers domaines de l’industrie selon ses préférences et compétences : automobile, ferroviaire, aéronautique, aérospatial, construction navale, etc.

 

Quelles compétences sont nécessaires pour être dessinateur industriel?

Outre la technique du dessin maîtrisé à la perfection autant au niveau du tracé à la main que sur les logiciels, le dessinateur industriel doit posséder de nombreuses compétences en matière de technologie. Si le cœur de son métier est l’industrie, le dessinateur technique doit connaître le fonctionnement et la conception des produits industriels. Pour réaliser les plans détaillés des pièces industrielles, le dessinateur doit être méthodique et précis. Chaque tracé est un élément fondamental pour la conception globale du produit ou de l’édifice. Une simple erreur d’échelle ou d’angle est capable d’anéantir tout le projet. Un sens de l’observation aiguë ainsi qu’une rigueur dans le travail sont des compétences importantes pour le dessinateur technique. Un esprit scientifique, bien plus qu’artistique malgré la conception de dessin, est exigé. En effet, le dessinateur technique n’a pas besoin d’être un créatif, il est en charge d’exécuter à la perfection les plans techniques. Une aisance en informatique est un plus appréciable, mais c’est une compétence qui peut s’acquérir au cours des années de formation.

Quelles sont les possibilités d’évolution d’un dessinateur technique ?

Plus le dessinateur va se spécialiser, plus il va monter en compétence et élargir ses missions.  Différents postes sont possibles :

  • Le technicien en conception de produits industriels est en charge de réaliser la conception mécanique et physique des pièces.
  • Le dessinateur d’étude est avant tout un spécialiste des schémas et des calculs. Son métier se centre sur l’analyse et la conception des échelles et des mesures.
  • Le dessinateur de catalogue est un spécialiste de la communication technique (mode d’emploi, notice, etc.)
  • Le dessinateur-projeteur est responsable d’un groupe de dessinateurs. Son poste l’amène à résoudre les problèmes entre les plans et la réalisation.